Le blog en résumé!

Bienvenue dans l’univers de barbe à papa!

Le blog d’un papa français avec une barbe, qui comme tous les vikings ou presque, a pris plusieurs mois de congé paternité.

Je m’appelle Tristan, j’ai 34 ans. Ma femme, Louise, est norvégienne. Nous avons deux enfants. Notre premier, Emile, est né en 2014 à Paris. J’avais alors bénéficié de 11 jours de congé paternité. Pour notre deuxième, Nora, née en 2017 à Oslo, j’ai eu la surprise de découvrir le congé parental norvégien. Il permet au couple de se répartir 10 mois de congés parentaux indemnisés par l’Etat à 100 % du salaire. Louise attachait de l’importance à couper la poire en deux : elle commencera avec cinq mois de congé maternité et j’enchainerai avec cinq mois de congé paternité. Je m’occuperai seul de ma fille pendant cette période.

J’étais si étonné de ce système que j’ai spontanément eu envie de partager mon immersion dans le mode de vie nordique. Plutôt inquiet au début à l’idée de lâcher mon travail si longtemps, changer de couche à longueur de journée, accepter cette inversion des rôles dans le foyer, je craignais surtout une période d’ennui. Confronté à un plongeon grandeur nature dans la modernité, je me rassure en observant la société qui m’entoure : 70% des hommes prennent au moins trois mois de congé paternité.

Quatre papas plein d’avenir

Loin de l’isolement projeté, mon congé paternité s’avère être une expérience collective avec d’autres pères francais et norvégiens. Je ne vais m’occuper de ma fille vraiment seul. Je rencontre au fil des activités aménagées par la commune d’Oslo d’autres pères avec qui partager l’aventure. Je me lance dans une série de sorties arrangées pour parents : tour de poussette dans la forêt d’Oslo, baby swimming, baby yoga, crèche ouverte, visite guidée en musée… je me prends petit à petit au jeu du père moderne et me plait dans ce nouveau rôle, non sans quelques maladresses.

L’homme qui avait vu le biberon à moitié plein

Je prends conscience de l’impact de ce congé parental partagé sur la société et les enjeux axés autour de l’égalité H/F : partage des tâches dans le couple, égalité de traitement sur le marché du travail, implication du père dans l’éducation des enfants. Le système est vraiment bien pensé, les pays nordiques confirment leur réputation d’être en avance sur ces questions. A mon échelle, je contribue à une société plus égalitaire.

Alors que la France débat du congé paternité, j’entreprends une démarche militante, J’invite les responsables politiques à s’inspirer du modèle norvégien en co-écrivant une tribune tout en découvrant les insultes à mon encontre de la faschosphère. Surtout, je fais la promotion de ce congé parental dans les médias, parvenant à faire venir Arte, France 2 et M6 réaliser leur reportage. Plusieurs de mes articles sont publiés et j’écris maintenant un ouvrage sur mon expérience, qui sera inspirée de toutes mes chroniques, écrites avec humour, sincérité et spontanéité. Bonne lecture !

8 commentaires sur “Le blog en résumé!

Ajouter un commentaire

  1. Coucou,

    Dis-donc, t’écris bien!

    Je ne peux que t’encourager dans ton initiative, je n’ai pris « que » 5 semaines ici. Si seulement la durée du congé pouvait augmenter…

    En tous les cas félicitation pour cette deuxième Champion(ne)!

    Bisou à vous quatre.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Maxence. Oui, je souhaite partager mon expérience du modèle norvégien!! En espérant faire bouger quelques lignes.

      J'aime

  2. Bonjour Tristan,

    félicitations pour cette petite fille! A lire ton post, on constate que tu devais être le seul géné de prendre 5 mois de congé paternité. J’imagine que tout cela est faisable en Norvège en raison peut être d’un marché du travail plus flexible qu’en France: en effet, ton employeur va te trouver un remplaçant pendant ce délai, quelle chance! Ou est ce aussi le privilège des grandes entreprises norvégiennes employant des centaines de personnes?

    Chez les papas gaulois, en effet, c’est 3 jours ouvrés + 11 jours non ouvrés (donc week-end inclus). Cela est encore bien maigre (sauf rares exceptions, comme par exemple Mastercard qui offre 6 mois de congé paternité à plein salaire aux papas français).
    Mais les mentalités ont déjà évoluées (en tout cas c’est mon ressentiment de « provinciale lyonnaise »). Le gouvernement Macron a commandé un rapport sur le congé paternité à l’inspection générale des affaires sociales, qui devra notamment étudier « les possibilités d’allongement »,selon la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa.
    Nous qui avons une deuxième prévue pour le 15 mai, ce sera encore raté pour mon mari! Heureusement, de mon côté, j’ai la chance d’appartenir à un grand groupe bancaire qui m’offre 6 mois de congé maternité payé à plein salaire.

    Admettons qu’une évolution favorable entre en vigueur pour les papas gaulois. En pratique, je pense que cela sera encore une autre histoire. En effet, mon mari, tout comme des millions de jeunes hommes actifs, travaille en tant que responsable événementiel dans un journal local de 12 personnes, dont les résultats financiers sont en perpétuelles pertes depuis des années. L’événementiel fait vivre le journal mais ce poste n’est assuré que par une personne, qui a su nouer des contacts privilégiés avec ce milieu dans la ville de Lyon. Comment imposer un congé paternité, de 3 mois admettons, à une telle petite entreprise? Est ce la même chose en Norvège?

    Profites bien de ces 5 mois bien mérités!

    Audrey

    J'aime

    1. Merci Audrey ! Je décris mon cas et effectivement toutes les situations professionnelles ne permettent pas un long congé paternité (pas plus qu’un long congé maternité d’ailleurs). Mais il y a quand même 70% des hommes norvégiens qui prennent des congés paternité de plus de 3 mois et cela touche donc toutes les entreprises petites ou grandes. Mais la différence principale qui m’a vraiment marquée en fait c’est d’abord la culture managériale et de l’entreprise. Le congé est un fait. Ce n’est pas une option, cela arrivera. Les entreprises et les managers s’adaptent très rapidement. Des lors, les départs sont systématiquement anticipés par répartition des tâches ou remplacement. C’est complètement absent de notre enseignement en école de commerce mais ici c’est le quotidien. Une gestion des flux. Ton mari agirait peut être différemment dans sa structure s’il savait depuis le début qu’il s’absenterait 3 mois bientôt. La répartition des tâches seraient peut être différentes, le relationnel qu’il construit avec ses clients seraient plus partagés avec d’autre dans la structure. Je travaille justement avec une agence d’événementiel . Mon contact, un homme, a prévenu qu’il quittait 3 mois et m’a présenté depuis 3 mois qqn d’autre dans son équipe. Mais il faut se rendre compte que ça fait 30 ans que le système existe et donc ce serait complètement absurde de l’importer tel quel en France. Cela doit commencer avec des plus petites périodes et augmenter au fil du temps !

      J'aime

    1. Merci pour ton commentaire !c’est vraiment sympa. Oui les blogs de papa sont plus rares mais en norvege y en a plein ! N’hésite pas à partager mon blog si ca peut donner à d’autres pères des idées.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :