Déjà en 1978: Hoa-Hoa, champion haltérophile égérie du congé paternité.

PREMIERE CAMPAGNE DU GOUVERNEMENT SUEDOIS POUR LE CONGE PATERNITE (BARNELEDIG PAPPA) EN 1978 AVEC COMME EGERIE LE CHAMPION SUEDOIS D’HALETROPHILIE

40 ans déjà, le premier barbapapa.

Il rugit : « Hooooa-hooooa »

Plus fort !!!

Il crie: « Hooooooooa – Hoooooaaaa »

Plus foooooorrt !

Il hurle « Hoooooooooooa – Hoooooooooaaaa »

Lennart Dahlgren, surnommé Hoa, Hoa, s’apprête à lever quasiment 200 kilos. En cette journée du 4 mars 1973, le suédois de 21 ans à la musculature imposante serre sa ceinture, recouvre ses mains de talc, les frotte, puis inhale de l’ammoniac pour accentuer la production d’adrénaline. Il se présente en collant moulant sur le plateau d’haltérophilie. Championnat de Suède, catégorie poids lourd, 100 kilos, épreuve de l’épaulé-jeté.

Le rituel de la victoire du barbu aux cheveux roux et bouclés peut commencer : il plie ses genoux, ses doigts saisissent la barre sur laquelle est accrochée deux disques de presque 100 kilos chacun. Concentré comme jamais, déterminé comme toujours, il grimace, rougit, crispe son visage, retient sa respiration, se relève progressivement et d’un geste décidé réussit à soulever les haltères jusqu’au niveau du cou. La foule, comme lui, retient son souffle. L’étape de l’épaulée s’est déroulé avec succès, il faut maintenant passer au jeté, mobiliser tous les muscles du corps pour pousser les poids vers le ciel.

À la une, à la deux, à la trois, Hoa Hoa prend alors une impulsion, jette la barre au-dessus de se tête, conserve le dos droit et les bras tendus pendant trois secondes. Un dernier cri de la victoire, et «Hoa Hoa » s’est construit un personnage. Il gagnera les championnats en 1975, 1976, 1977, 1979.

Reportage sur Hoa Hoa

Si la Norvège a commencé sa politique « d’homme à la maison » dans les années 1990, il faut reconnaitre que sa grande sœur, la Suède était pionnière. A l’époque, le gouvernement suédois réfléchit à promouvoir le congé paternité. La loi mise en place qui garantit la conservation du salaire à 100% pendant le congé ne prend pas, les pères ne sont pas intéressés. Les rares hommes qui se lançaient dans l’aventure du congé parental étaient alors assimilés aux “velourmannen” – les papas velours. Le surnom était condescendant, « velours » faisait référence au tissu « androgyne » à la mode dans les années 70. Le mouvement des « papas velour » était composé d’hommes qui souhaitaient s’impliquer davantage dans l’éducation de leur enfant. Selon le sociologue Jan Kåre Breiviks, il n’était pas rare que ces pères fassent l’objet de moquerie, notamment ceux de l’association « Befria Mannen » (Libérer les hommes).

Lennart Dahlgren figure-t-il dans la shortlist du gouvernement suédois ? L’idée, à défaut d’être originale, a le mérite d’être claire. Messieurs les scandinaves, vous pouvez être de « vrais » hommes, musclés, virils, masculins, forts, costauds… et vous occuper d’un bébé. Si Hoa Hoa le fait…

Déjà égérie dans une publicité pour les radio-cassettes de marque Hitachi, Hoa Hoa a une notoriété en Suède. On le voit crier dans son vestiaire avec une musique pour le motiver. Il a l’air à l’aise devant la caméra ?

Lennart n’est pas encore père à cette époque-là (il le sera 10 ans plus tard). Casse-là ne tienne, il accepte de prêter ses muscles et sa barbe pour porter un bébé dans ses bras, le cajoler et avoir un slogan au-dessus des cheveux bouclés « Barneledig Pappa. » En francais « congé paternité ». L’histoire ne dit pas s’il a soulevé le bébé au-dessus de sa tête, mais 30 ans après, 80% des suédois prennent plus de 3 mois de congé paternité, la Norvège est à 70%.

Je pèse donc mes mots quand je dis Barbe à papa n’a donc jamais aussi bien porté son nom. Et que la France, en terme de congé paternité, est encore loin de faire le poids.

Top 3 des articles les plus lus :

L’homme qui avait vu le biberon à moitié plein. Nouvelle pièce de théâtre

Ce matin où j’ai annoncé 5 mois de congé paternité à ma responsable

Tor, mon beau-père ce viking

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :