Un congé paternité sans Super Mario c’est un congé maternité sans carré de chocolat.

img_8316-e1535626578827.jpg

Si tes parents ne t’ont pas acheté de Nintendo, si tu as été cet enfant malheureux qui n’a joué qu’avec Luigi, si tu n’as jamais soufflé dans une cartouche pour la faire marcher ou pire si tu confonds le champignon qui fait grandir avec celui qui donne une vie supplémentaire, tu risques de ne pas passer le premier niveau de cet article. Mon conseil ? Revêtis la combinaison bleue de Megaman, dégomme une dizaine de canards dans Duck Hunt, choisis Donatello pour battre Schneider et enchaine les uppercuts dans Punch Out. Bref, achète-toi la plus iconique des consoles et reviens pour la prochaine partie.

Un congé paternité sans une Nintendo Nes 8 bits c’est un congé maternité sans les carrés de chocolat. Je dis ça je vise personne. Vous avez dit régression ?? Je suis en plein dedans. J’ai un petit coup de moins bien, un peu bloqué au même niveau, j’ai tourné en rond ces derniers temps. Mes potes Adrien, Alexandre et Fred ont repris le travail, je me sens un peu plus seul. Mes nouveaux amis s’appellent Toad, Wario et Link. Je les connais depuis que j’ai 6 ans, donc quelque part, ils me comprennent.

J’ai consulté docteur Mario, qui m’avait dit que les longs congés sont faits de hauts et de bas : « Tu traverseras une petite crise d’adolescence, avec l’envie d’avoir l’âge de Paperboy. C’est normal ça fait 3 mois de congés. Ce qui était nouveau devient routine, la musique de Tetris finit par être répétitive. A force de t’occuper de toutes les tâches ménagères, tu as développé le syndrome de Yoshi : tu ne sais plus si tu es un homme ou une femme. Il faut combattre le mal par le mal, assume ta période de régression: fais une pause avec tes ballades dans les forêts norvégiennes en poussette, et va te perdre dans la forêt d’Hyrule de Zelda avec ta cape et ton épée. Mieux, tente de battre le record du monde de Super Mario Bros. »

L’homme à la moustache a parlé, l’homme à barbe a écouté. Quand bébé Kirby fait dodo, au lieu de me tourner les pouces, je le fais valser sur la manette multidirectionnelle. C’est différent. Je relève le défi de Super Mario Bros. La purée de carottes est prête, je peux m’évader dans le pays des champignons et emprunter tous les passages secrets qui mènent à la Wrap Zone 4 dès le monde 1-2, et à la wrap Zone 8 dès le monde 4-2. Les connaisseurs me comprendront, les autres ont lâché l’article depuis longtemps. Je pensais être un joueur confirmé, mais j’ai vu sur youtube qu’un geek après 60.000 tentatives a réussi à finir le jeu en 4 minutes et 56 secondes et 26 centièmes. Une étude à montrer qu’il peut encore gagner 9/10 ème. Histoire vraie.

J’en suis à 7 minutes et 32 secondes. Avec encore plusieurs semaines devant moi, j’ai donc une marge pour sauver la princesse Peach du grand dragon. En parlant de princesse, il semble que la mienne se réveille.

« Attends, laisse-moi terminer ma partie, j’en ai pour deux minutes ! » Oups, c’est pas ce que je disais à ma mère ?

Ah mince, elle commence à pleurer fort là.

Il est vraiment temps que je la console.

Game Over.

—————-

Top 3 des articles les plus lus :

L’homme qui avait vu le biberon à moitié plein. Nouvelle pièce de théâtre

Ce matin où j’ai annoncé 5 mois de congé paternité à ma responsable

Tor, mon beau-père ce viking

3 commentaires sur “Un congé paternité sans Super Mario c’est un congé maternité sans carré de chocolat.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :