Fête des pères en Suisse. Oui au congé paternité !

Avant de déménager près de Lausanne, j’avais entendu parler de la tradition des votations helvétiques. J’avais cette image qu’en Suisse, on organise des référendums citoyens tous les week-ends. Et on vote un peu pour tout et n’importe quoi.

Mais le 27 septembre prochain, je réalise qu’en tous cas, on ne votera pas pour n’importe qui.

On votera pour les pères de Suisse.

Et on montrera l’exemple pour tous les pères du monde.

Car la Suisse organise une votation populaire fédérale sur des sujets qui ont reçu suffisamment de signatures citoyennes. Et l’instauration d’un congé de paternité de deux semaines en fait parti. On votera aussi sur les sujets ci-dessous :

  • Modification la loi fédérale sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages.
  • Modification de la loi fédérale sur l’impôt fédéral direct – Déduction fiscale des frais de garde des enfants par des tiers.
  • Arrêté fédéral relatif à l’acquisition de nouveaux avions de combat.
  • Pour une immigration modérée (initiative de limitation) .

Bon, je ne me prononce pas sur les autres sujets. De toutes façons, je ne pourrais pas voter. Je ne suis pas Suisse.

Mais comme aujourd’hui, c’est la Fête nationale des Pères en Suisse, l’association pour un congé paternité maintenant, dont je suis dorénavant membre, a lancé une campagne de communication. « On espère que c’est une Fête des pères historique. C’est la dernière sans congé paternité en Suisse ». Pas mal le slogan.

Il faut dire que sur la question, la Suisse est particulièrement à la traîne en Europe, faisant encore porter la politique familiale sur les épaules des mères. On est loin des cinq mois de congé paternité norvégien. Mais si la loi passe, le congé paternité suisse sera proche du Français. On attend une réaction de l’hexagone.

Source : congé paternité En Europe : http://www.24heures.ch

Selon l’association, la proposition d’un congé paternité de deux semaines est un compromis largement partagé qui a été soutenu par une nette majorité du Parlement. « Un comité référendaire – comprenant des personnes qui, il y a 15 ans, étaient déjà contre le congé maternité – veut à tout prix empêcher cette étape importante de la politique familiale. Nos adversaires tenteront d’utiliser la crise du coronavirus à court terme pour empêcher cet investissement important et attendu depuis longtemps pour l’avenir de la Suisse. Il est donc particulièrement important que nous montrions tous nos couleurs en faveur du congé paternité. »

A en juger le sondage du jour, presque 75% de la population suisse est favorable à l’initiative. En attendant, il existe une façon très simple de soutenir la campagne : Commandez une banderole gratuite à accrocher à votre fenêtre ou à votre balcon pour promouvoir le Oui au congé paternité le 27 septembre. 

Pour moi c’est fait.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :