Nouveau congé paternité en France : 5 conseils signés Barbe à Papa.

Hâte de profiter du doublement du congé paternité en France? Barbe à papa propose quelques conseils d’inspiration scandinave pour s’épanouir pendant 28 jours. Même si une chose est certaine : rien ne se passera comme prévu, sinon ce n’est pas un vrai congé paternité.

Rappel simple de règles compliquées

La nouvelle loi (détaillée chez Histoires des papas) s’applique pour les enfants nés après le 1er Juillet 2021. Vous avez 28 jours de congés dont 7 obligatoires à prendre dans les 15 jours qui suivent la naissance et 21 jours à prendre en une ou deux fois et jusqu’au 6 mois du bébé. C’est flexible! Vous pouvez donc faire 7 + 5 + 16 ou 7 + 10 + 11 ou 7 + 21. Vous ne pouvez pas faire 7 + 3 + 18 car il faut prendre au moins 5 jours consécutifs. Cela fait beaucoup de chiffres en une seule phrase et pour un seul homme, mais si c’était simple, ce ne serait pas l’administration francaise. Les indemnités sont versées tous les 14 jours. Ca tombe bien, pour comprendre les modalités d’indemnisation il faut un Bac + 14. Cliquez ici pour accéder au simulateur de calcul de vos indemnités journalières.

Plus simple, et on applaudit, le congé est ouvert sans condition d’ancienneté et quel que soit le type de contrat du travail (CDI, CDD ou contrat temporaire). L’information de l’employeur doit se faire au moins 1 mois avant la date présumée d’accouchement.

Si vous êtes encore avec moi, voici 5 astuces d’un père de trois enfants ayant vécu trois congés paternités dans trois pays différents.

CONSEIL NUMERO 1 : SEUL, COMME UN HOMME

Si vous êtes prêt à tenter l’aventure et après en avoir discuté avec votre partenaire, posez la majorité de votre congé paternité (21 jours) à la fin du congé maternité de la maman, lorsqu’elle reprendra son travail. Être présent 7 jours à la naissance de votre bébé est important mais en posant vos 21 jours plus tard (quand le bébé aura 3, 4 mois), vous pourrez découvrir les joies et les peines de vous occuper d’un enfant seul. L’alternance est très bénéfique pour votre relation avec votre enfant mais surtout pour votre partenaire qui pourra reprendre sereinement le boulot car vous serez à la maison à tout préparer à son retour. C’est le début d’une nouvelle routine qui évite des engueulades de couple et va vous faire découvrir « la charge mentale » en même temps que votre compagne pourra « lâcher prise ». Vous passerez de statut de co-pilote de l’éducation à celui de pilote. Vous irez à la PMI, vous chercherez une nounou vous-même. 100% Responsable. Vous pourrez par ailleurs faire des économies en évitant de payer une place en crèche ou une garde partagée pendant la période. C’est le modèle norvégien. C’est 100% garanti!

CONSEIL NUMERO 2 : PAS TROP SEUL NON PLUS

Un vrai congé paternité, c’est aussi une aventure collective. En Norvège, les parents créent des groupes de naissance pour que jeunes pères et mères puissent se rencontrer pendant leurs congés. À plusieurs, on peut se donner des conseils, s’inviter les uns chez les autres, faire des balades dans des parcs ou en nature, se livrer sur ses galères, se rassurer en sachant qu’on a tous un bébé qui mange pas sa purée de brocolis. Evitez toutefois de traîner avec des parents parfaits qui ont des bébés qui font leur nuit. Rencontrer d’autres parent va vous permettre de faire interagir votre bébé avec d’autres et vous éviter des têtes à tête interminables père-enfant. Créez un groupe what’s app avec les pères de votre quartier. Des amitiés peuvent se tisser.

CONSEIL NUMERO 3 : AU BOULOT, NE VOUS FAITES PAS REMPLACER PAR QUELQU’UN DE TROP COMPETENT

On ne quitte pas son travail quatre semaines sans informer son employeur bien à l’avance (le plus tôt, le mieux). Soyez pro, anticipez les projets à mettre en pause, ceux qui sont à déléguer et ceux qui sont bouclés avant votre départ. Si vous débordez un peu avec un congé parental, et que vous vous absentez deux mois, vous serez peut-être remplacé. Donnez un CV à votre manager de quelqu’un qui fera un bon boulot pour ne pas être dérangé pendant la période… mais pas trop bien non plus, car vos collègues doivent se dire « c’était mieux avec Mathieu ». Alors par example un mec super fort techniquement qui va avancer sur vos projets difficiles, mais qui aura du mal à travailler en équipe et un poil antipathique. Oui « Bernard de la compta, c’est pas mal ».

CONSEIL NUMERO 4 : L’ETE, C’EST TRICHER

Interdit de poser son congé paternité en plein moins d’août tout en laissant le nouveau né chez la belle-mère et en enchainant des enterrements de vie de garcon. Vraiment, les mecs, prendre un congé paternité au mois d’août, c’est interdit. Un vrai congé paternité se passe à la maison et en étant responsable du changement de couches, des pots pour bébés et du lait en poudre. Si c’est trop de préparer du fait maison, achetez indusriel. Mais stérilisez bien le biberon de temps en temps. Et n’oubliez pas la crème solaire. Protection 50.

CONSEIL NUMERO 5 : PARTAGEZ, C’EST MILITER

Que ce soit à vos proches, vos amis, votre famille, sur les réseaux sociaux, par email ou lors d’un dîner, n’hésitez pas à partager vos moments de gloire ou vos galères avec votre enfant. Se montrer (tout en respectant l’intimité de votre enfant), c’est aussi encourager d’autres futurs pères à prendre leur congé paternité. C’est construire une société où les hommes qui souhaitent s’investir deviennent décomplexés. C’est aussi faire changer les standards et les normes d’une société où, pour beaucoup d’entre nous, il peut rester mal vu par notre employeur de prendre de longs congés.

Dans tous les cas, prenez vos congés, profitez-bien, faites-vous confiance, n’écoutez pas trop les conseils…

… sauf ceux de barbe à papa.

Bon congé à tous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :